Joyeux « premier » Noël!

Comme le temps passe vite ! Déjà le 22 décembre. Le Père Noël s’affaire à charger son traîneau et à vérifier sa liste une deuxième fois. Les petits lutins courent dans tous les sens pour réaliser leurs tâches immenses. Des rubans revolent sur leur passage, des choux crissent sous leurs pas. Leur détermination n’a d’égale que leur expérience; leur énergie est exacerbée par la frénésie du délai qui approche; leur motivation demeure, année après année, d’aider le Père Noël à apporter la joie dans les coeurs, à faire briller l’espoir dans les yeux, de tous les enfants de la Terre. Il faut croire au Père Noël pour ça ! C’est magique.

Noël. Juste pour moi, c’est l’événement de l’année : les vacances avec Chéri, la grasse matinée, le café alcoolisé à toute heure de la journée, les activités en plein air, les moments en famille, les plats mijotés, l’hiver officiellement arrivé. Avec un bébé, dans l’unité familiale, je vis ça comme le retour à l’enfance, la concentration absolue des bonheurs de famille. Comme un retour aux sources. Dans mon cas, ce n’est pas peu dire, car ceux qui me connaissent savent à quel point je suis une amatrice de Noël, une croyante dévouée, une défenderesse engagée. Lire la suite

Un matin matinal

Mon petit renard a le sommeil agité ces temps-ci. Le champion des siestes a refusé d’obtempérer toute la semaine – sauf lundi avec son grand-papa, samedi avec sa mamie et dimanche avec son papa. Il chiale la nuit mais au moins sait se rendormir tout seul, la majorité du temps. Et moi, j’ai le sommeil léger d’une maman énervée par le premier Noël de son fils, par la recherche d’une garderie, par le manque de sommeil chronique.

Ce matin, ne pas réussir à se rendormir après que bébé eusse chigner à 5 heures du matin: frustrant.

En profiter pour se lever dans une maison silencieuse, prendre une longue douche chaude, siroter son café en robe de chambre en regardant la neige tomber et en appréciant son sapin de Noël allumé dans la pénombre du salon: bonheur.

Non mais, faut trouver les petits plaisirs dans les tranches de vie!

sapin-de-noel

Le sapin du premier Noël de mon petit renard. Les bas de Noël de toute la famille collés à la fenêtre, parce qu’on n’a pas de cheminée.
Vous trouvez la boule du « premier Noël » de Bernard?