Première propriété – des tonnes de premières fois

C’était tellement une grosse nouvelle que je n’ai pas eu le temps de l’annoncer convenablement: Chéri et moi étions plutôt en train de gérer cette nouvelle et tous ses impacts dans notre vie. Roulement de tambours……… Nous avons acquis un chouette bungalow à Ahuntsic. Nous voici maintenant propriétaires et déjà occupants de notre première propriété – et nous restons dans le même quartier! Émotions fortes, premières fois, grandes responsabilités et nouvelles habitudes au programme. Commençons par le début mais faisons une histoire courte. 

Depuis Noël 2008, Chéri et moi étions occupants chez mes beaux-parents, ses parents, au Manoir Vincent. Nous avons eu le privilège de vivre dans ce magnifique 8 1/2 sur deux étages, aires de vie au 2ème et chambres aménagées dans l’ancien grenier. Nous avons vécu au Manoir Vincent des moments magiques et de grandes étapes, de la célébration de nos fiançailles à la naissance de PetitRenard, en passant par de grandes fêtes familiales et de précieux instants volés au temps, chacun fixé dans notre mémoire, gravé dans nos cœurs. C’est là que nous avons organisé nos noces et que j’ai préparé 200 sachets de dragées avec mes girlies pour nos invités, que Chéri a organisé une fête surprise pour mon 30e anniversaire avec une prestation privée de Vilains Pingouins, que j’ai apprivoisé la maternité, que mon fils a fait ses premiers pas.

Disons que nous nous trouvions un peu à l’étroit et que je n’envisageais pas agrandir ma famille dans ce logement sans aire ouverte avec entrée au 2ème étage. Chéri et moi avons décidé de voler de nos propres ailes et fonder notre nid à nous.

Visites, offres et contre-offres, offre d’achat acceptée, inspection et achat se sont enchaînés à la vitesse grand V, en à peine trois semaines. Soumissions d’entrepreneurs et achat de nouvelles fenêtres (incluant une bay-window!), premiers travaux au sous-sol, évaluation énergétique et peinture du rez-de chaussée se sont ensuite succédés aussi rapidement avant notre emménagement. Tout ça entre le 24 mai et le 11 juillet. Tout ça au lendemain de mon opération aux ovaires. Sans compter faire les boîtes et continuer à travailler en profitant de l’été avec un vif PetitRenard. Est-ce que c’est un record de vitesse? On l’ignore. Mais on est essoufflés!

Le grand jour arrive enfin. Toutes les boîtes sont fermées, les lits démontés, les meubles défaits et les poignées retirées, les tablettes scotchées ensemble,… Bref, nous avons du stock en masse mais nous sommes prêts de chez prêts! La veille, PetitRenard a dormi chez mon frère, son parrain, alors le levé a été rapide, caféiné et efficace. Les Déménageurs sympathiques arrivent… à l’avance. Ça roule! Pour mon 6e déménagement, sans compter tous ceux auxquels j’ai participé, c’était la première fois que je ne déménage pas moi-même. Un étrange sentiment de s’asseoir et de siroter son café en regardant d’autres travailler. Étrange mais ô combien magique! 5 déménageurs, 2 camions et 5 heures plus tard, nous étions chez nous. Chez nous.

L’après-midi est passée à défaire la cuisine avec ma sœur Calorine tandis que Chéri assemblait les meubles avec son GrandAmi. Ma mère est allée nous faire une mini-épicerie et la sœur de Chéri, quelques courses pour la maison. Je me souviens avoir fait une pause dans cette journée pour remercier la vie d’être si bien entourée.

Premier souper de famille avec Calorine et GrandAmi, premières brassées de lavage étendues sur la corde à linge, premiers problèmes de propriétaires avec un lave-vaisselle qui ne se vidait pas (!) mais vite réparé grâce à GrandAmi, premières bouteilles de vin partagées sur la terrasse dans la cour. Premiers moments d’une nouvelle vie. On respire profondément, on apprécie l’instant vivant, on plonge!

Le premier matin dans la nouvelle maison était aussi magnifique qu’espéré. En prime, PetitRenard est finalement resté chez son parrain pour la nuit alors Chéri et moi avons pu faire la grasse matinée: levé à 9h! Les vêtements qui sèchent sur la corde à linge, le vent doux qui fait chuchoter les feuilles des arbres, le soleil qui se pointe timidement dans la cour. L’odeur du café. Les piles de boîtes et le papier journal dans la cuisine. Notre cuisine. Notre maison. Pour notre famille. À Chéri et moi. Chéri et moi. On respire profondément, on apprécie l’instant vivant et puis hop! on prépare la maison pour la grande arrivée du PetitRenard!

Deux semaines plus tard, une nouvelle routine est installée, qui n’a pas beaucoup changé par rapport à celle qui prévalait au Manoir Vincent mais qui se déroule dans « la nouvelle maison ». L’important est que PetitRenard s’y plaît bien. Il s’adapte, même si les stores verticaux dans sa chambre lui font encore un peu peur en claquant au vent. Même si l’autre soir, il est tombé de son lit de grand, un lit simple. Il cherche encore des repères mais s’en crée déjà de nouveaux. Il ne manque pas encore ses grands-parents, mais je suis convaincue que ce moment viendra. Chaque chose en son temps.

Il reste beaucoup à faire. Pas de surprises là. Être propriétaires, c’est accepter de vivre dans un work-in-progress, non? (Comme la vie, quoi!) Le sous-sol est une explosion d’objets dont beaucoup se retrouveront dans une vente de garage avant l’Halloween. Il y a des travaux à faire. Des choses à réparer. Des rêves à réaliser!

Après le choc initial et en pleine gestion du changement, la vie continue, elle reprend.

Dans notre petit nid à nous, chez Véronique et ses hommes Vincent, la vie file et rebondit. Elle coule et surprend. Bienvenue au Bungalovv.

P.S.: Nous vous recommandons chaudement les services des Déménagements sympathiques. Sans blagues, « appelez Damien et ça se fera bien! »


Les Déménagements sympathiques: chaudement recommandés!


Au premier matin, ça commence à ressembler à une cuisine

Et puis ça commence à ressembler à une maison!

Premier souper de famille avec Calorine et GrandAmi dans la cour. Champagne!

Vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s