L’art de vivre

Profiter de chaque instant et vivre pleinement n’est ni un défi ni un but. C’est une manière d’être guidée par le respect, la compassion, l’empathie et la gratitude.

La nature nous l’enseigne. Les enfants nous en rappellent toute l’importance. Si chacun peut l’apprendre, tous grandiront.

📕 Tiré de La Corne de brume (p. 66) par Louis Caron.

Pour en savoir plus au sujet de cette œuvre monumentale de la littérature québécoise:
💬 Article de Adrien Thério, « La corne de brume de Louis Caron ou l’art du roman historique » dans Lettres québécoises (PDF), 1983
💬 Fiche technique de lecture recommandée au secondaire sur le site du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec permettant de « prendre conscience de l’histoire des peuples ».

Découvrez chaque dimanche de nouvelles lectures avec le mot-clic #LectureDominicale sur Twitter.

📷 Photo par Johannes Plenio via Unsplash

Le plus beau voyage

En ce jour de la Saint-Jean-Baptiste, Fête nationale du Québec, un mot sur une chanson qui m’habite, me hante, me fait vibrer. Le plus beau voyage, de Claude Gauthier. Un pan de notre identité, un morceau d’anthologie et une parcelle de notre avenir.

C’est plus fort que moi. Je ne peux m’empêcher cette tournure de phrase étrange: je suis cette chanson. Je la suis et je l’est un peu davantage avec chaque écoute.

Lire la suite

Une pensée…

Je suis en train de faire le ménage dans des notes virtuelles et mentales pour la série de billets sur la grossesse et la maternité que je suis en train de rédiger. Je suis tombée sur cette citation qui m’a touchée.

Écrire, c’est comme embrasser, mais sans les lèvres. Écrire, c’est embrasser avec l’esprit.

Daniel Glattauer, « Quand souffle le vent du nord » (2010)

C’est le pari que je fais. Réussirais-je? Seul le temps le dira. Avec une bonne dose de patience, de pratique et d’expérience!

Fin.

Le ras-le-bol de casseroles

J’en parlais la semaine dernière: Line Beauchamp, Michelle Courchesne, même combat – celui de Jean Charest pour l’augmentation des frais de scolarité. La condescendance de l’approche globale, la spin horrible sur la démission de Line Beauchamp et la mauvaise foi dans le blitz de négos ont précédé le coup de gueule de la loi 78. C’est partie remise aujourd’hui, les négociations reprenaient à 14h. À suivre. En attendant, dans la catégorie «Espérons-pas-si-inutile mais nécessaire»: faites du bruit!

Samedi, c’était le baptême de mon fils. Après le barbecue dans le jardin, pour lequel nous avions loué un haut-parleur de manif, il nous a fait le plus grand bien de joué à fond la caisse le désormais classique et ô combien prophétique Libérez-nous des libéraux en tapant sur nos casseroles. Mes trois nièces de trois ans s’en donnaient à cœur joie, sous l’œil attendri et fier de leurs parents et oncle et tante. À Ahuntsic, ça marche tous les soirs avec des casseroles, un concert égayé par notre trompette, en direct du balcon, alors qu’on vient de coucher Fiston.

Parce que c’est peut-être-inutile-de-manifester-mais-espérons-que-non, et que c’est absolument nécessaire-de-participer-à-la-démocratie-et-pas-juste-dans-les-manifs, on se défoule sur nos casseroles chaque soir et sur Internet aussi souvent qu’on veut à casseroles78.com. En attendant les élections générales…

Les cols bleus, les cols blancs, toutes les écoles confondues
Faut se ruer dans la rue, au printemps comme une crue
Faire éclater notre ras-le-bol, une débâcle de casseroles
Trêve de paroles, faites du bruit!
Un charivari pour chavirer ce parti, comme en Argentine, en Bolivie
D’un pôle à l’autre, c’est un constat continental :
À bas le bulldozer libéral !

Libérez-nous des libéraux!, Loco Locass (paroles, vidéo)

Sourire

C’est sourire qui rend heureux.

– Eric-Emmanuel Schmitt

Et…

Il n’est pas de bien aussi précieux que le sourire de ceux qu’on aime.

– Bernard Willems-Diriken dit Romain Guilleaumes

Sourire, ça rend heureux. Sourire, ça rend ceux qui vous aiment heureux.

Voilà, c’est dit.  En ce milieu de semaine maussade, j’en avais besoin. Me suis dit que peut-être vous aussi.

Cheeeeeeese. 😀

Des livres, des crayons, des citations

Lire. Comprendre la suite de lettres qui forment des mots agencés pour former des phrases organisées en paragraphe pour transmettre des idées maîtresses qui communiquent un message global.

Le mot est le bateau dans lequel l’idée navigue.

– Anne Barratin, De Vous à Moi (1892)

Lire la suite