Deux recettes en une pour deux buts en un: un gâteau pour Chéri et se changer les idées

Temps maussade, actualité désastreuse et souper d’anniversaire de mon Chéri en vue m’ont donné envie de me changer les idées. Quoi de mieux que popoter!

J’appelle ma mère qui accepte de venir jouer avec Fiston pendant que je suis à la cuisine. C’est un trois (ou quatre)-en-un finalement: préparer un gâteau pour le plusse meilleur mari du monde, me changer les idées du climat (météo et politique) pourri, passer du temps avec moi-même et permettre à Grand-Maman maternelle de passer du temps avec son petit-fils. Bingo!

Chéri m’a organisé la semaine dernière la plus surprenante des fêtes d’anniversaire EVER. Mes 30 ans auront été inoubliables grâce à lui. À défaut de pouvoir en faire plus, avec Bébé dans les bras, il mérite au moins un gâteau maison pour ses 31 chandelles! (Oui, vous l’aurez constaté, nous sommes deux béliers avec tout juste une année de différence.)

Bonus: ma maman a réussi à endormir Fiston qui se berce encore dans les bras de Morphée. J’ai donc le temps d’écrire ce billet pour vous mettre l’eau à la bouche – et faire saliver Chéri.🙂

Alors, pour vous lécher les doigts de mélange à gâteau et de ganache au chocolat, puis pour vous pourlécher les babines de gâteau aux bananes glacé au chocolat, voici mes recettes. Confidence: voilà deux recettes que je n’avais jamais combinées avant aujourd’hui. Oh my God, c’est tellement bon. À faire et refaire et refaire encore.

*     *     *     *     *

Gâteau aux bananes

  • 2 tasses de farine
  • 1 tasse de sucre
  • 1 c. à thé de poudre à pâte (baking powder)
  • 1 c. à thé de sel
  • ½ c. à thé de bicarbonate de soude (de la Petite vache)
  • 3 bananes
  • ½ tasse de beurre mou
  • 2 œufs
  • 1 tasse de pépites de chocolat
  • ½ tasse à 1 tasse de bleuets, frais ou congelés, au goût

C’est pas compliqué.

Préchauffez le four à 350 degrés Celsius.

Mélangez les ingrédients sec dans un bol et les ingrédients humides dans l’autre puis incorporer jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Ajoutez les pépites de chocolat en pliant. Ajoutez enfin les bleuets congelés juste avant de mettre en moule et d’enfourner. Verser dans un moule à charnière. Cuire sur la grille du centre jusqu’à ce qu’un couteau pointu en ressorte propre.

Quelques astuces

  1. Les bananes. Quand mes bananes sont trop mûres pour être mangée fraîches, je les congèle en vue de faire ce gâteau. Décongeler les bananes sur un papier essuie-tout pendant 45 minutes environ avant de les utiliser pour cette recette. Sinon, des bananes fraîches, pilées énergiquement, font très bien l’affaire.
  2. Les bleuets. Les bleuets congelés colorent le mélange à gâteau: en les ajoutant au mélange, pliez plus ou moins pour colorer plus ou moins le mélange à gâteau de bleu. Pour ne pas altérer la couleur du gâteau, privilégiez les bleuets frais.
  3. Moules de cuisson. C’était la première fois que j’utilisais un moule à charnière. Pour de meilleurs résultats, toujours chemiser le fond de papier parchemin. Le truc: placer un carré de papier parchemin avant de fixer le moule sur sa base, puis découper autour du moule. De la sorte, le papier couvre assurément tout le fond du moule et ne se déplacera pas. Une fois la charnière fermée, graisser les parois latérales du moule à l’aide d’un essuie-tout enduit de beurre. J’utilise habituellement des moules à muffins ou encore un moule carré de 13 pouces parce que ce gâteau fait un petit déjeuner sur le pouce du tonnerre!
  4. Temps de cuisson. Je n’ai aucune idée du temps de cuisson, vraiment. C’est lamentable, mais c’est ça. Quand ça sent bon, je teste, et habituellement je «sens» pile à deux minutes près. Par ailleurs, le temps de cuisson varie selon le moule de cuisson.

Ganache au chocolat

  • 10 onces de chocolat noir, haché
    Si vous utilisez du chocolat de la marque Baker’s comme moi, c’est 10 cubes; vous aurez donc besoin de deux paquets. Si vous utilisez des pastilles ou des pépites, c’est environ 280 grammes.
  • 1 tasse de crème à cuisson, 35 % ou même 15 %
  • 2 c. à soupe de beurre non salé, coupé en dés et tempéré

C’est encore une fois pas très compliqué.

Placez le chocolat dans un bol. Réserver.

Dans une petite casserole (pas au micro-ondes), portez la crème à ébullition en raclant le fond avec un fouet pour éviter que la crème ne colle. Versez sur le chocolat. Laissez reposer 1 minute sans remuer.

À l’aide du fouet, mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Ajoutez le beurre et mélanger jusqu’à ce qu’il soit fondu. Si tout le chocolat ne semble pas fondre et se lier uniformément, pas de panique: faites comme moi, placer la mixture dans un bain-marie pour que la chaleur indirecte permette de bien mélanger le tout.

Réfrigérez environ 1 heure ou jusqu’à ce que la ganache puisse être tartinée, sans être trop solide. Au besoin, laissez tempérer sur le comptoir avant d’en couvrir le gâteau.

Quelques astuces

  1. La réfrigération. Couvrez la ganache d’une pellicule plastique ou d’un papier ciré, directement sur la ganache, pour éviter que ne se forme une croûte dans le réfrigérateur.
  2. Les restants. S’il reste de la ganache une fois que vous avez glacé votre gâteau (ou vos muffins!), je veux dire si vous n’avez pas mangé tout ça à la cuillère, essayez sur vos rôties le matin, vous ne le regretterez pas!

*     *     *     *     *

Joyeux anniversaire, Chéri!

Comme je n’ai pas encore glacé le gâteau, la photo devra attendre. Revenez demain et elle y sera. Faut quand même pas vendre la mèche à Chéri!

 

(Je ne suis pas photographe alors ne me jugez pas!)

Bon appétit!

Vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s