Quatre ans

Mon PetitRenard a eu quatre ans la semaine passée! 4 ans…

48 mois.
208,7 semaines.
1461 jours.
35 064 heures, ou environ 1000 semaines de travail!
2 103 840 minutes.
126 230 400 secondes.

Ça dépasse l’entendement.

Depuis la moitié de sa vie, on ne compte presque plus son âge en mois – 24 mois. Et définitivement plus à compter de 36 mois. Dans notre cas, c’est allé avec la taille des vêtements et ça fait déjà longtemps qu’on porte des tailles en « ans ». Mais je ne serais pas prête à en arriver à 5 ans malgré cela! Chaque chose en son temps. (Ah, comme on y revient. Inlassablement.)

Pour le moment, le jalon que nous vivons m’émeut et me rend fière. Ce n’est pas seulement l’anniversaire de la naissance de notre PetitRenard; c’est aussi celui de ma parentalité et de celle de Chéri; c’est derechef celui de notre nouvelle vie ainsi que celui de la fondation de notre famille. C’est ça, la marque de l’aîné?

Quatre années remplies de défis surmontés, de rêves réalisés, d’épreuves subies et endurées, de chemins parcourus. Quatre années d’apprentissages – à la dure, sur le tas, en itération, en appréhension, grâce à du renfort, en collaboration, en carence de sommeil, au hasard de déductions, par association, grâce au Système D et en communiquant.
Quatre années passées à consolider une équipe, mon couple, et à en construire une nouvelle, notre famille. Quatre années à regarder un petit être grandir depuis le jour où il est sorti de mon ventre.
Quatre années à grandir comme personne et avec mon meilleur ami.

Chéri offre fleurs et mots doux à PetitRenard et moi-même à l'occasion du quatrième anniversaire de naissance de fiston. Touchant!

Chéri offre fleurs et mots doux à PetitRenard et moi-même à l’occasion du quatrième anniversaire de naissance de fiston. Touchant!

Les moments de célébration en sont quand on sait ce que l’on se doit de célébrer. Quand on sait apprécier la chance que l’on a. Parce que c’est tellement difficile de tout concilier et qu’on sait qu’à chaque instant, tout peut basculer. De la même manière que Noël peut être tous les jours dans mon coeur, la vie est une fête quotidienne par laquelle je mords dans chaque instant comme s’il était le dernier.

Le plus fou là-dedans est de constater que Chéri a vécu cet anniversaire de la même manière que moi. PetitRenard, qui adore les fleurs, s’en est vu offrir par papa et maman (à la plus grande surprise de cette dernière) à l’occasion de son quatrième anniversaire. Ce soir-là, bien précisément, évidemment, papa est arrivé d’une main avec quatre roses rouges pour le PetitRenard tandis que dans l’autre, Chéri brandissait quatre roses blanches et roses pour moi! J’ignore lequel de nous deux était le plus surpris et lequel de nous deux est le plus fier de son cadeau – PetitRenard qui, plusieurs fois par jour, regarde et sent son bouquet fleurs placé minutieusement dans sa chambre, ou moi qui le fait trôner sur la table à dîner pour pouvoir l’admirer à satiété.

À l’aube de l’arrivée de BébéTigre, à l’aube d’un changement aussi fondamentalement bouleversant, ça me fait chaud au coeur et il fallait que je partage mon amour de fiston, un peu aussi l’anniversaire de ce blogue, ma reconnaissance envers la vie et un peu aussi cette philosophie du quotidien qui nous anime.

Quatre ans de tout ça, et tant d’années à venir encore, à découvrir, à rire, à souffrir aussi, il faut se le dire, à chérir des moments précieux, à survivre parfois tout simplement. À vivre.

C’est tellement grand. Ça dépasse l’entendement. C’est l’amour de la vie, l’amour d’autrui, l’amour de soi, l’amour de ses amis, a fortiori de Chéri. L’amour inconditionnel. Pis toutte!

Vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s