Omerta à propos d’une grossesse : la durée

Au cours d’une grossesse, il y a des moments d’une magie indicible : apprendre la nouvelle, entendre son coeur pour la première fois, le voir bouger et peut-être même avaler lors des échographies, le sentir bouger pour la première fois (et les dix premières fois, mettons), chercher un nom, préparer la chambre. Prendre son enfant dans ses bras pour la toute première fois.

Dans les livres, malgré quelques avertissements, on nous présente la grossesse comme une période féérique au cours de laquelle la femme se flatte la bédaine sous des arc-en-ciels de licornes qui dansent. FAUX.  Il existe plusieurs secrets bien gardés au sujet de la grossesse. Une omerta épaisse entoure ce passage vers la famille! Les désagréments peuvent être nombreux, inattendus et violents. Si je n’ai pas « aimé » être enceinte, c’est en grande partie en raison de mon ignorance de plusieurs faits brutaux que j’ai eu le déplaisir de découvrir en cours de route. En tête de liste : la durée de la grossesse. Lire la suite

Nous sommes quatre

À compter de cet été, nous serons quatre au Bungalovv. Mais… nous le sommes déjà – dans mon corps, dans nos coeurs à tous les trois et déjà un peu dans la maison. Un bébé en pleine santé grandit tranquillement dans mon ventre depuis 24 semaines. L’arrivée officielle de BébéTigre est prévue pour la fin mai.

BébéTigre

Lire la suite

Une recette qui change une vie : une sauce bolognaise à la mijoteuse

S’il y a trois secrets de polichinelle à propos de moi, ce sont les suivants : ma recette personnelle de sauce tomate de luxe est absolument délicieuse, je ne suis pas du tout une fan de tofu et j’adore cuisiner à la mijoteuse. C’est trois informations pourraient sembler n’avoir aucun intérêt ni lien entre elle, mais elles se sont pourtant rencontrées dans le twilight zone où la vie nous amène parfois : une recette qui change une vie.

Oui. Ça se peut. Des recettes de ce calibre, il en existe peu. Je vous en présenterai d’autres dans les semaines et mois à venir, mais j’ai choisi de commencer par celle-ci parce que c’est la plus surprenante dans ma vie!
Lire la suite

Une berceuse (2) : J’allume une étoile

Ça grandit si vite. Bientôt quatre ans! Une chose ne change pas : la chanson du soir est un rituel fondamental auquel PetitRenard tient plus que tout. Moi qui ne suis pas une experte en berceuses, je possède toutefois une culture musicale assez vaste que j’ai choisi d’explorer avec fiston à cette heure magique où, malgré la fatigue, il fait preuve d’une grande réceptivité. Si des chansons préférées sont réclamées chaque soir, d’autres reviennent souvent. On ne peut toutefois pas esquiver la demande incessante de nouveauté. Lire la suite

Première propriété – des tonnes de premières fois

C’était tellement une grosse nouvelle que je n’ai pas eu le temps de l’annoncer convenablement: Chéri et moi étions plutôt en train de gérer cette nouvelle et tous ses impacts dans notre vie. Roulement de tambours……… Nous avons acquis un chouette bungalow à Ahuntsic. Nous voici maintenant propriétaires et déjà occupants de notre première propriété – et nous restons dans le même quartier! Émotions fortes, premières fois, grandes responsabilités et nouvelles habitudes au programme. Commençons par le début mais faisons une histoire courte.  Lire la suite

ReFeLeMeLe… ou pas

La dernière fois ça a fonctionné. Écrire, je veux dire. Quand je ne dormais pas et que je ne m’amusais pas tant. Je prends la chose avec un peu plus de légèreté cette nuit, comme en fait foi la référence « musicale » du titre, et je me lance sur Facebook. Ben oui.

Ça fait que j’ai joué à la graphiste et j’ai patenté du visuel. Pis si je ne vous avais pas encore invités à aimer ma page Facebook, ben je viens de le faire!

C’est ici –> facebook.com/pistoutte. Il n’y a pas grand-chose pour l’instant, mais je vous assure qu’on va s’amuser!

En plus de vous laisser un verre d’oreille, moment épique de la carrière de RBO.

Faque c’est ça.

Fin?

Les insomniaques ne s’amusent pas tant

bonheur-detre-insomniaqueCette semaine, j’ai toutte essayé, pis toutte encore : compter les moutons, respirer profondément et respirer un bol d’air frais, faire mes étirements de physiothérapie, lire, écouter de la musique, regarder la télé, regarder mon fils dormir, manger, boire beaucoup d’eau, prendre une marche et prendre une douche. Rien n’y fait quand me prend l’insomnie. Il n’y a plus qu’à laisser passer le temps.

En convalescence d’une opération, certes mineure, j’ai quand même besoin de tout mon sommeil pour récupérer! Dire que je pourrais en plus banquer du beauty sleep… mais non… Pour la x-i-ème fois en deux semaines, je n’arrive pas à fermer l’oeil de la nuit. (Et je ne suis pas enceinte.)

En fait, il n’y a qu’une chose que je n’ai pas encore tentée, et j’ai eu amplement le temps d’y penser : écrire.

Lire la suite