Quand serre le cancer 

Hier soir, comme tous les soirs, comme la routine du dodo, avachie dans mon lit, je déroule Facebook pour conclure la journée. Quelles actualités m’étaient passées sous le nez? Quelles nouvelles de potes ou de connaissances éloignées étaient susceptibles de me faire réagir? On ne s’attend à rien, on fait le tour par habitude, par réflexe, avec apathie presque. Puis ça fesse: il est mort. Je suis bouleversée.

Pourtant, je n’étais même pas vraiment proche de lui. Je côtoie bien encore quelques-uns des gars du groupe, mais sans plus, vraiment. Je ne savais même pas qu’il luttait contre le cancer.

Pourtant, ce matin encore, je ne retiens pas mes larmes. Pis encore, je suis incontrôlable. Mon PetitRenard me demandait pourquoi je pleure. « Parce qu’un ami de maman est parti dans les étoiles. » Salut.
Lire la suite

Omerta à propos d’une grossesse : la durée

Au cours d’une grossesse, il y a des moments d’une magie indicible : apprendre la nouvelle, entendre son coeur pour la première fois, le voir bouger et peut-être même avaler lors des échographies, le sentir bouger pour la première fois (et les dix premières fois, mettons), chercher un nom, préparer la chambre. Prendre son enfant dans ses bras pour la toute première fois.

Dans les livres, malgré quelques avertissements, on nous présente la grossesse comme une période féérique au cours de laquelle la femme se flatte la bédaine sous des arc-en-ciels de licornes qui dansent. FAUX.  Il existe plusieurs secrets bien gardés au sujet de la grossesse. Une omerta épaisse entoure ce passage vers la famille! Les désagréments peuvent être nombreux, inattendus et violents. Si je n’ai pas « aimé » être enceinte, c’est en grande partie en raison de mon ignorance de plusieurs faits brutaux que j’ai eu le déplaisir de découvrir en cours de route. En tête de liste : la durée de la grossesse. Lire la suite

C’est tellement difficile

C’est tellement difficile de réussir à tout faire. J’ai l’impression de faire les choses à moitié ces temps-ci, de ne pas accomplir ce que j’entreprends à la hauteur de mes attentes. Suis-je trop dure avec moi-même, trop exigeante?

Une liste de défis, voire d’épreuves, pas en ordre de priorité ni de causalité, dans aucun ordre particulier. Lire la suite

Grâce à vous, mes chats ont une nouvelle famille

Grâce à mon billet de blogue, j’ai réussi à trouver une nouvelle famille à mes chats. En fait, c’est grâce à vous tous qui avez partagé mon billet dans vos réseaux: merci! Avec ce billet, j’ai d’ailleurs battu mon record de vues en une journée, record détenu jusqu’ici par le lancement de mon blogue: le 19 février, vous avez été 449 personnes à visiter mon blogue, pour 696 vues et 501 lectures de mon billet sur mes amoureux de poils. Et il y en a encore pour refuser de croire que « chats = clics »… Lire la suite

Mes chats cherchent une nouvelle famille

Je fais juste écrire le titre de ce billet et j’en ai les larmes aux yeux. Je viens de raccrocher avec la SPCA et j’avais déjà ‘le motton dans la gorge’, comme on dit si joliment, pendant que je posais des questions. J’ai deux amoureux de poils, je vais les aimer d’amour toute ma vie même si je dois m’en départir. Mon fils est allergique, mon mari a les yeux qui piquent, je n’ai plus l’énergie de joueur avec eux quand je rentre à la maison. Cette rupture est difficile, ce moment est déchirant. J’ai très mal à mon petit cœur. D’ici la fin de la semaine prochaine, Ninja et Rocca se retrouveront à la SPCA — à moins qu’ils ne se retrouvent dans votre maison. Chats cherchent famille.chats_Ninja-Rocca

Rocca. 8 ans ½, griffé, orange, un pouce sur chaque patte avant, poils longs qui fait des nœuds. Je dis presque pas à la blague que son poil est de la laine, mais je le fais raser une ou deux fois par année et c’est parfait. Encore fringuant, mais quand ça lui dit seulement.

Ninja. 11 ans ½, griffé, gris et blanc, poil long. Mâle dominant. Adore se coucher dans le panier de linge sale et se rouler en boule dans les sacs qui traînent ça et là, dont les sacoches. Miaule vraiment étrangement (en fait, c’est Rocca qui lui a montré comment…). Matou qui dort littéralement toute la journée. Trop vieux pour jouer, mais en pleine santé.

Lire la suite

Suit up and game on!

J-1. Demain : retour au travail. OMG. « Suit up and game on! », comme on dit.

Suit up

Après toute une journée de magasinage avec l’amie K, et avec les suggestions recueillies via sur Facebook et Twitter, la question se pose toujours : où donc les femmes se procurent-elles leurs tailleurs ?! J’ai beau vouloir « suiter up », encore faudrait-il que je puisse mettre la main sur un suit !

Ce n’est pourtant pas si compliqué, non ? Je possède dans ma garde-robe beaucoup de noir, de blanc et de couleurs vives. Je souhaite compléter le look professionnel avec deux tailleurs, un gris et un bleu marine, avec des chemises, ainsi qu’avec quelques chandails et camisoles destinés à être portés sous les vestons. On s’entend que ce n’est pas une liste particulièrement complexe ou longue, en plus de quoi je suis très ouverte aux motifs, imprimés, couleurs, etc.

Lire la suite